Je soigne d’abord bébé avec mon cœur

Pour commencer je vous partage mes médicaments les plus forts : l'empathie, le calme et l'amour. Oui ça parait évident, et pourtant on peut tomber dans le stress de mal vivre la douleur de son enfant, l'angoisse de ne pas arriver à le soulager, l'appréhension d'un autre épisode de pleurs et de cris , et et et...